> voir toutes les actualités




CPIE du HAUT-LANGUEDOC
Les Bouldouïres
34330 LA SALVETAT SUR AGOÛT Tél : 04.67.97.51.16
Fax : 04.67.97.51.18
Email : contact@cpiehl.org

Mot de la Présidente

Untitled document

LE PROJET ASSOCIATIF : être libre et vivant

A l’heure où les quelques décennies du XXème siècle ont réussi à détruire autant d’espèces que les deux précédents millénaires, compromettant dangereusement l’équilibre de notre environnement ;
A l’heure où les activités humaines et le modèle social de production entraînent un changement de climat, la dégradation de l’environnement, des pollutions diverses avec leurs incidences sur la terre, sur la qualité de l’eau et de l’air ;
Est venu le temps de la prise de conscience de notre communauté de destin, la nécessité, avec nos diversités, de défendre la biodiversité.

Un projet associatif, libre et vivant, peut permettre à chacun de participer, se réapproprier son pouvoir de faire, d’agir et de transformer la société.
Participer à des réponses locales face au désordre global, ouvre des perspectives dynamiques et peut permettre de faire l’expérience positive du vivre ensemble.

« L’environnement est l’affaire de tous ! »
Les associations d’éducation et de défense de l’environnement sont aux avant-postes d’une démocratie représentative et participative ; leur contribution à la décision étant encore trop tenue pour que l’on puisse parler de démocratie semi-directe.
Pour le CPIE du Haut Languedoc, créé par et longtemps assimilé aux institutions locales, il est important de rappeler qu’il est avant tout une association, souhaitant développer son projet associatif.
Si l’association CPIE du Haut Languedoc a intérêt à rechercher des contacts, ouvrir des chantiers avec les pouvoirs publics et y chercher des soutiens financiers, elle doit veiller jalousement à préserver son indépendance afin de garder tout son potentiel de créativité et sa liberté de penser.
Les événements tragiques de début 2015 renforcent notre conviction de l’intérêt de l’engagement associatif et du rôle d’une association d’éducation environnementale, telle que le CPIE du Haut Languedoc.

L’hiver, pour le CPIE du Haut Languedoc sera difficile à passer : diminution et suppression de financements, nous rendent bien fragiles mais nous poursuivons avec l’espoir que le développement du projet 2015 et l’ouverture de l’association nous permettent de nous retrouver au printemps, plus forts, joyeux et solidaires.
Gageons également qu’avec la prochaine Conférence internationnale sur les changements climatiques (Paris 2015) les pouvoirs publics engageront les moyens necéssaires permettant de soutenir les actions locales que peuvent porter les associations comme les CPIE.


Claire KNUFER
Présidente du CPIE du Haut-Languedoc

© Copyright 2009 CPIEHL.org Tous droits réservés | Réalisation : Grafibox.net